Il est courant d'entendre ou de lire le mot "carapaçonner" pour dire qu'on se protège ou qu'on recouvre un animal, un cheval notamment. Cette confusion est fréquente.

Or, cet usage n'est pas licite.

On doit dire et écrire "caparaçonner". Couvrir un cheval d'un caparaçon (housse d'ornement ou couverture).

Ce mot désigne d'ailleurs aussi un morceau de boeuf.

 

 

à imprimer 34

 

 Alors, si vous entendez ce mauvais usage, soit vous le faites rectifier, soit je vous invite à vous carapater ! Mais ça, c'est une autre histoire...

 

Bonne soirée,

MJo